Apprivoisez vos écoémotions grâce à l’écothérapie individuelle

Je vous offre une première rencontre gratuite d’une demi-heure sur webcam ou au téléphone pour qu’on puisse apprendre à se connaître.

Lors de nos rencontres subséquentes, nous allons :

  • Identifier à quelle étape de votre prise de conscience ou de votre engagement vous vous situez;
  • Distinguer ce sur quoi vous avez du pouvoir et ce que vous ne pouvez pas changer directement;
  • Passer à l’action en gardant le cap sur votre besoin de cohérence.

Si le bouton en « Prenez rendez-vous » ne fonctionne pas, connectez-vous à cette page avec un autre navigateur internet ou en désactivant votre bloqueur de publicité. Cela devrait résoudre le problème.

À qui s’adresse l’écothérapie individuelle?

Vous vivez des écoémotions douloureuses : je vous aiderai à accueillir vos vécus intérieurs douloureux pour qu’ils ne soient plus des obstacles, mais des leviers qui vous entraîneront vers ce qui est important pour vous.

Vous souhaitez vous engager durablement face à l’urgence climatique : j’explorerai avec vous vos capacités et vos intérêts afin que vous puissiez contribuer à votre manière à endiguer les conséquences de l’urgence climatique.

Vous voulez que les choses changent et vous vous efforcez de faire une différence, mais ça ne semble pas suffisant.

Qu’est-ce qui ne va pas?

Vous multipliez les écogestes glanés sur les sites végans ou zéro déchet.

Vous contribuez peut-être même aux luttes collectives en signant des pétitions, en relayant des nouvelles sur votre fil d’actualité et en marchant pour le climat.

Mais vous demeurez indignés, angoissés, désespérés par l’état du monde.

Trop peu d’avancées. Ça vous donne peut-être même envie de tout abandonner et simplement vivre au jour le jour sans vous soucier du lendemain. Ce serait si facile de tout oublier, de faire comme si de rien n’était et simplement profiter de la vie…

Mais, au détour d’une conversation ou d’une publication sur votre fil d’actualité, vous replongez dans les écoémotions douloureuses que vous aviez pourtant réussies à ignorer. Vous constatez (encore) que le vivant fait les frais de notre mode de vie…

Alors vous vous retroussez les manches et vous vous remettez en action…

Puis vous vous découragez à nouveau et vous vous repliez sur vous-même…

Mais une conversation finit par vous atteindre et cela vous donne la motivation de recommencer…

Jusqu’au prochain pic de fatigue mentale qui entraînera un nouveau renoncement…

Vous vous sentez coincé.e

Je comprends ce que vous vivez. J’ai moi-même vécu cette impression que je devais faire quelque chose, mais que peu importe ce que je faisais, ce n’était jamais assez.

Prenez une grande respiration

Voyons ce que je peux faire pour vous. Au cours des prochains jours, vous prendrez rendez-vous avec moi par webcam ou au téléphone pour profiter d’une rencontre d’une demi-heure gratuite.

Au cours de ce bref entretien :

  • Vous me ferez part de votre situation particulière (nos rencontres ultérieures pourront nous donner l’occasion d’approfondir);
  • Nous tenterons de formuler un objectif clair (comme par exemple trouver sa place en tant qu’acteur dans la lutte aux changements climatiques à avoir un espace pour se raconter et apprivoiser ses écoémotions);
  • Je vous ferai part des modalités des rencontres (et nous fixerons une prochaine rencontre si tel est votre besoin).

Pour avoir votre premier rendez-vous gratuit par webcam ou au téléphone ou pour en savoir plus sur les modalités des rencontres.

Si le bouton « Modalités des rencontres individuelles » ne fonctionne pas, connectez-vous à cette page avec un autre navigateur internet ou en désactivant votre bloqueur de publicité. Cela devrait résoudre le problème.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Justin S Marcil.

Je fais de la relation d’aide depuis 2008. J’ai terminé un baccalauréat en travail social en 2011 et ma maîtrise en 2016. Je cumule au moins 100 heures de formation en thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT), je donne de la formation sur l’ACT dans mon milieu de travail et, depuis trois ans, j’ai rencontré quelques 1000 clients dans ma pratique au programme d’aide aux employés qui sont, pour la plupart, satisfaits de mes services.

J’insiste sur la plupart, car nous ne pouvons pas satisfaire tous les types de personnalité. Je dis d’ailleurs à tous mes clients qu’il est important d’explorer afin de trouver l’intervenant.e qui leur correspond le mieux.

Appelez-moi pour savoir si je suis le type d’intervenant avec qui vous avez envie de faire un bout de chemin dans la direction qui est importante pour vous.

Si le bouton en « Prenez rendez-vous » ne fonctionne pas, connectez-vous à cette page avec un autre navigateur internet ou en désactivant votre bloqueur de publicité. Cela devrait résoudre le problème.

Important

Thérapie n’est pas psychothérapie. 

Donc, si vous avez reçu un diagnostic pour un Trouble de santé mentale, vous devrez sans doute faire un suivi en psychothérapie afin d’obtenir le traitement approprié.

Dans le même ordre d’idée, si vous présentez certains symptômes comme des attaques de panique, de l’angoisse qui vous paralyse, des humeurs changeantes, des pensées obsessives ou suicidaires, une perte d’appétit ou que vous faites de l’insomnie, je vous suggère de prendre un rendez-vous complémentaire avec votre médecin de famille ou un médecin au sans rendez-vous afin qu’il puisse évaluer votre état psychologique et vous prescrire le traitement approprié.

Pour toute demande qui exigerait un support immédiat, vous pouvez communiquer immédiatement avec le de centre prévention du suicide de votre région en appelant au 1 866 APPELLE (277-3553), Tel-Jeunes en appelant au 1 800 263-2266 ou en composant le 811 pour Info-Social.

Pour en savoir plus sur l’écothérapie, voici un article publié sur mon site :

Si le bouton en « L’Écothérapie : la thérapie qui commence par “éco” » ne fonctionne pas, connectez-vous à cette page avec un autre navigateur internet ou en désactivant votre bloqueur de publicité. Cela devrait résoudre le problème.

Pour en savoir plus sur l’encadrement de la pratique en service social :

Pour comprendre en quoi l’intervention sociale n’est pas de la psychothérapie :

0 Partages
Partagez
Partagez